Chargement en cours
Ma sélection

Lot 124 - SèVRES - Broc Roussel et sa jatte ovale ordinaire en porcelaine tendre à décor [...]

Estimation : 20 000 € / 25 000 €

Adjugé 88 480 €


Résultat avec frais

SèVRES
Broc Roussel et sa jatte ovale ordinaire en porcelaine tendre à décor polychrome de feuilles de choux bleu céleste et bleu cernées de filets or et de guirlandes de fleurs et feuillage.
Marqués : LL entrelacés, lettre-date N, pour 1766, peintre Armand Jeune.
XVIIIe siècle, année 1766.
H : 18, 2 cm, L : 27 cm
Un très petit éclat restauré sur le bord du bassin

Provenance :
Vente Ader, 24 juin 1960, lot 182 (adjugé 4.300 francs.)

Une dizaine de porcelaines de Sèvres décorées de feuilles de chou à fond bleu céleste sont répertoriées, majoritairement datées entre 1764 et 1766. Parmi celles-ci citons le gobelet Calabre et soucoupe datés 1765 conservés à la Wallace collection de Londres, un gobelet et soucoupe non datés portant la marque de Méreaud jeune dans une collection privée à Seattle (Rosalind Savill, The Wallace Collection - Catalogue of Sèvres Porcelain, Vol. II (1988), no. C362, pp. 537-538). Une théière Calabre datée 1764 est également conservée dans une collection privée anglaise. Sur une autre théière, un gobelet Bouillard et un pot à lait datés 1765 sont associés des feuilles de choux à fond bleu céleste et des oiseaux sur terrasse (la théière Bonhams Londres 18 juin 2014, lot 164, le pot à lait et le gobelet dans l’ancienne collection van Slyke, Sotheby’s New York, 26 septembre 1989, lot 286 puis Christie’s New York, 21-22 octobre 2010, lot 616). Enfin, une écuelle et plateau (sans son couvercle) et trois gobelets Bouillard et soucoupe sont passés en vente à l’Hôtel Drouot en 1994 (Vente Couturier Nicolaÿ, Oger Dumont, 9 décembre 1994, lot 54 et 55). Deux gobelets étaient datés 1765, le troisième gobelet daté 1781 et portant la marque du peintre Méreaud l’ainé.
Les registres des ventes de 1765 et 1766 ne mentionnent pas de livraison qui pourrait être rapprochée de l’une de ces porcelaines citées ni de notre broc Roussel.
Les registres de paiements des peintres font état d’un paiement en 1781 à Méreaud l’ainé pour la peinture d’un gobelet Bouillard feuilles de chou bleu céleste doré en 1er et dernier or. Nous le retrouvons avec la même description dans le registre d’enfournement le 25 septembre 1781.
Le « gobelet à feuilles de chou » est une forme de la fin des années 1750 et encore en vogue au début des années 1760, une variation du gobelet Calabre avec des feuilles de chou en léger relief. Mais ici le gobelet peint par Méreaud en 1781, passé en vente en 1994, est un gobelet Bouillard. Ce décor très original est donc un décor de feuilles de chou et non de coquilles comme on le pensait jusqu’à aujourd’hui. Le gobelet de 1781 par Méreaud l’ainé est livré trois jours après sa sortie du four le 28 septembre au roi Louis XVI, qui achète en même temps que quelques pièces de réassortiments un Gobelet et soucoupe feuilles de chou bleu céleste au prix de 30 livres. On peut valablement suggérer que Louis XVI par cet achat complète un déjeuner livré à Louis XV vers 1765 dont la théière aujourd’hui en Angleterre et l’écuelle vendue en 1994 faisaient sans doute également partie.
La question peut se poser de savoir si le présent broc Roussel a lui-aussi été livré à Louis XV.

Demander plus d'information

Thème : Céramique, Verrerie Ajouter ce thème à mes alertes