Chargement en cours
Ma sélection

Lot 1086 - PROUST Marcel (1871-1922). - L.A.S. « Marcel », [31 décembre 1903], à Robert de [...]

Estimation : 1 000 € / 1 500 €

Adjugé 3 380 €


Résultat avec frais

PROUST Marcel (1871-1922).
L.A.S. « Marcel », [31 décembre 1903], à Robert de FLERS ; 3 pages in-8 (deuil).

Jolie lettre accompagnant un cadeau choisi chez Émile Gallé, et évoquant Louisa de Mornand.
Il a été touché par la lettre de son « cher petit Robert », et a eu plaisir « à condenser et à incarner mon amicale émotion en quelque verrerie légère et allégorique de GALLÉ », en lui offrant « un petit souvenir. Mais une fois chez Gallé j’ai renoncé à mon idée première ayant vu un service de table qui m’a plu, très sobre mais qui poetise le champagne et l’eau du joli bourgeon d’or qui s’encourbe autour de l’écume de l’un et du cristal de l’autre. […] Tu verras qu’il te manque une flûte à champagne. C’est que j’ai voulu sur celle qui servira à ta chère femme [née Geneviève Sardou, épousée en 1901], faire graver le nom de ton prochain triomphe, pour qu’elle puisse boire au succès de la Montansier [La Montansier, comédie historique de R. de Flers et G. de Caillavet, sera créée à la Gaité le 24 mars 1904]. Comme c’est très difficile de graver un nom – même d’un succès durable – sur cette surface fragile, que souvent le verre indocile se brise avant d’avoir voulu le recevoir, cette flûte-là ne sera prête, avec son petit air de triomphe, que dans quelques jours »...
Quant à Louisa de MORNAND (maîtresse de son ami Louis d’Albufera), il est content que Robert ait pu lui rendre service en l’engageant (pour la Montansier) : « Mais j’ai été déçu que ce fût pour une pièce de toi. Car si elle devait mal dire (et c’est bien possible) fût-ce une ligne de toi, je ne me trouverais même pas entre mon amour et mon amitié, n’ayant pas d’amour pour elle, et je serais tellement désolé que je ne me consolerais jamais de te l’avoir recommandée »...
Correspondance, t. III, p. 468.

Demander plus d'information