Chargement en cours
Ma sélection

Lot 1084 - PROUST Marcel (1871-1922). - 2 L.A.S. « Marcel » et « Marcel Proust », [...]

Estimation : 1 500 € / 2 000 €

Adjugé 2 080 €


Résultat avec frais

PROUST Marcel (1871-1922).
2 L.A.S. « Marcel » et « Marcel Proust », [juillet-août 1894], à Robert de FLERS ; 2 pages oblong in-12 (carte bleue à son chiffre doré), et 4 pages in-12.

Sur Reynaldo Hahn dont il vient de faire la connaissance.
Ce lundi matin [juillet ? 1894]. La lettre commence par un pot-pourri de citations des Fourberies de Scapin : « “Ah Scapin que tu me donnes de joie ! J’avoue que tu es un grand homme et voilà l’affaire en bon train ; tu m’es trop précieux et je te prie de vouloir employer pour moi ce génie admirable qui vient à bout de toutes choses »… Proust juge la lettre de son « petit Robert » « absolument exquise. Quand tu viendras ton petit pion t’y fera admirer des miracles d’élégance et d’esprit dont il aurait été – comme d’ailleurs de tout ce que tu fais – totalement incapable. Et il s’en réjouit et plus il se sentira inférieur à toi et plus son amour s’exaltera ». Il l’invite à déjeuner, et tâchera « de t’avoir quelqu’un pour que tu ne t’ennuies pas. Connais-tu Reynaldo HAHN, la plus enchanteresse voix que j’aie jamais entendue. Je pourrais le faire venir pour te tenir ainsi au courant des musiciens. Quant aux poètes il ne s’en est point manifesté »...
[Vers la mi-août 1894]. « Tu es tout ce qu’il y a de plus gentil et je te remercie tout de suite de tout mon cœur. Mes douleurs ont empiré depuis que je t’ai vu et on ne me laisse plus sortir ni même m’habiller mais j’espère sortir après-demain peut’être demain »... Il vient de lire Comme il vous plaira « ou le relire, je ne sais plus. Je ne comprends pas très bien ce qui y ravit, ce qu’on en admire. “Comme il me plaira” de causer un jour de tout cela avec toi – et pour ne pas oublier de le discuter ensemble – le lire d’abord ensemble – et tout. Mais cela sera-t-il ? Et est-ce doux autrement que par son impossibilité et les magies confondues de nos regrets ? »… Et il copie au crayon, en travers de la première page, deux vers des Deux Pigeons de La Fontaine : « L’absence est le plus grand des maux »… avec la mention : « (Extrait d’un auteur du programme) ».
Correspondance, t. II, p. 488 et 489.

Demander plus d'information