Chargement en cours
Ma sélection

Lot 2 - Paire de pendants d’oreilles en forme de gouttes, en acier et métal doré. Travail [...]

Estimation : 300 € / 400 €

Adjugé 320 €


Résultat avec frais

Paire de pendants d’oreilles en forme de gouttes, en acier et métal doré. Travail de la fin du XIXe siècle. Hauteur : 5,5 cm environ.

Les bijoux en acier ont commencé à être fabriqués en Angleterre à Woodstock au début du XVIIIe siècle. Les plus beaux exemplaires sont revendus à Londres avant de gagner l’Europe continentale et de connaître un immense succès. Exécutés au moyen de petits rivets en acier facettés fixés sur une plaque en métal, ces bijoux permettent d’obtenir un résultat comparable à celui des marcassites, reflétant la lumière et produisant un effet chatoyant. La France importe énormément de bijoux d’Angleterre avant d’avoir sa propre production à la fin du XVIIIe siècle. La boutique « au Petit Dunkerque » tenue par un bijoutier reconnu par la Reine Marie-Antoinette, Monsieur Granchez, fournit aux élégants de Paris ces bijoux éblouissants. Plus tard, quelques noms sont associés à l’acier, notamment Frichot rendu célèbre par l’une de ses parures, offerte à l’Impératrice Marie-Louise par Napoléon. .
Anne Clifford, Cut-steel and Berlin iron jewellery, Milan 1971, p. 13 et suivantes

Demander plus d'information