Chargement en cours
Ma sélection

Lot 1129 - CHOPIN Frédéric (1810-1849). - L.A.S. « Chip », Manchester 1er septembre 1848, [...]

Estimation : 40 000 € / 50 000 €

Adjugé 48 100 €


Résultat avec frais

CHOPIN Frédéric (1810-1849).
L.A.S. « Chip », Manchester 1er septembre 1848, [à Thomas ALBRECHT] ; 4 pages in-8, ratures sur la dernière page (infimes traces de collage aux coins).

Lettre inédite sur son voyage en Angleterre et son concert du 28 août à Manchester, à son ami Thomas ALBRECHT, consul de Saxe à Paris et négociant en vins (6 place Vendôme), et dédicataire du Scherzo en si mineur op.20 ; Chopin était le parrain de sa fille Thérèse.
« […] Dans cet endroit enfumé il y a une salle de musique la plus charmante possible. La ville y a donné un splendide concert. On a engagé ALBONI, CORBARI – on a eu l’heureuse idée de m’engager aussi. – Pour avoir joué 2 fois on m’a envoyé 60 £ (1500 fr – je crois) », qu’il lui envoie sous forme d’une traite sur Londres, par l’entremise de Mr SCHWABE chez lequel il demeure à la campagne près de Manchester. Il le prie de « faire payer avec cela le reste de votre note Place Vendôme – et 300 fr de mon loyer du Square [son domicile au Square d’Orléans] ainsi que les contributions dont je ne sais le montant. S’il n’y a pas assez pour tout cela – ayez la bonté de payer le percepteur et mon propriétaire avant vous » ; il donne son adresse à Édimbourg chez le Dr LISHINSKI… « Donnez moi je vous prie de vos bonnes nouvelles – que vous êtes tous heureux et bien portant à Ville d’Avray, que vous avez meilleur temps qu’ici. – Malgré cela je quitte Manchester aujourd’hui pour aller en Écosse passer quelques semaines encore loin de Londres – et puis je ne sais ce que je ferai. – J’étoufferai, et je tousserai c’est sûr, et je vous aimerai tout autant ». Il rature 5 lignes et note : « Je n’ai plus le temps de faire une autre lettre », et il ajoute : « J’embrasse vos chers enfants. Dieu vous donne à tous deux le plus de bonheur possible. […] Si vous aviez moins de brouillons ou Londres moins de brouillards ! » Il va écrire au « bon Kwiat » [son ami le peintre Teofil KWIATKOWSKI].

Demander plus d'information

Thème : Documents, Autographes Ajouter ce thème à mes alertes