Chargement en cours
Ma sélection

Lot 44 - CARACCIOLO (Roberto). - Quadragesimale de peccatis. - Venise : Andrea Torresano, [...]

Estimation : 3 000 € / 4 000 €

Adjugé 4 375 €


Résultat avec frais

CARACCIOLO (Roberto).
Quadragesimale de peccatis.
Venise : Andrea Torresano, 27 septembre 1488. — In-4, 212 x 155 : 191 ff., (1 f. blanc) [sig. a-z8 2 (culbuté)8] ; car. goth., deux colonnes de 49 lignes. Veau brun estampé à froid sur ais de bois, premier plat orné en bordures d’une roulette présentant une scène de chasse au cerf, encadrant au centre une composition de triples filets droits et obliques ainsi que deux roulettes à motif de bandes tressées ; second plat orné dans le même esprit, mais avec une roulette de feuillage en encadrement sur les bords et 3 roulettes de bandes tressées au centre, traces d’un ancien fermoir, dos à nerfs, tranches lisses (reliure de l’époque).

BMC, V, p. 309. - Hain, *4439. - Pellechet, 3258.

Belle édition incunable vénitienne, imprimée en lettres gothiques rouges et noires par Andrea Torresano (1451-1529)

Il s’agit d’un recueil de sermons du célèbre prédicateur franciscain Roberto Caracciolo (1425?-1495), que celui-ci composa à des fins didactiques, destinés à servir de modèle aux autres prédicateurs. Il en parut plusieurs séries à partir de 1472, dont celle intitulée comme ici Quadragesimale de peccatis dont la première impression sous ce titre date de 1476.

Cette édition vénitienne se compose de 59 sermons et se termine par une table précédée d’une épître au cardinal Giovanni d’Aragona (1456-1485). Elle a été imprimée par Andrea Torresano, natif d’Asola, dont l’activité à Venise s’étala de 1479 à 1529. Successeur de Nicolas Jeanson, il était le beau-père d’Alde l’ancien avec qui il s’associa de 1506 à 1515. Après la mort de son gendre, il assuma la gestion de l’imprimerie avec ses fils Franciscus et Fridericus.

Précieux exemplaire complet, y compris du premier et du dernier feuillet blancs, rubriqué en rouge, conservé dans sa première reliure présentant sur le premier plat un encadrement cynégétique peu courant, figurant une scène de chasse au cerf. Il ne s’agit visiblement pas d’une reliure vénitienne, mais plutôt allemande. La bibliothèque de Nancy possède un exemplaire du Commentaria in Bibliam de Saint Jérôme dans l’édition de Venise de 1497, dans une reliure de l’époque présentant la même roulette cynégétique. Cet exemplaire provient de la bibliothèque de Saint-Sauveur de Polling en Bavière. La roulette figurant sur le second plat se retrouve, quant à elle, sur une reliure recouvrant le livre Lectura super quinque libros Decretalium publié à Bâle en 1487-1488 et qui a figuré dans la vente Estelle Doheny du 22 octobre 1987 (n° 60) ; elle est identifiée comme une reliure augsbourgeoise.

Reliure restaurée, premier caisson et charnières refaits, coiffes manquantes, coins émoussés, traces de frottements et quelques épidermures. Manque le fermoir. Quelques mouillures claires. Petites galeries de vers dans la marge des feuillets t3 à t6. Déchirure à l’angle inférieur du premier et du dernier feuillet blanc et des deux gardes.

Provenance : Ch. Roger, à Verriers, avec ex-libris. - Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, avec ex-libris.

Demander plus d'information