Chargement en cours
Ma sélection

Lot 881 - BRIFAUT Charles (1781-1857) auteur dramatique et poète [AF 1826, 11e f]. - 22 [...]

Estimation : 400 € / 500 €

BRIFAUT Charles (1781-1857) auteur dramatique et poète [AF 1826, 11e f].
22 L.A.S. « Brifaut » ou « Charles Brifaut » (ou « Le malade reconnaissant »), et 3 manuscrits autographes, 1813-1852 ; 55 pages formats divers.

Bel ensemble.
Chaleureuses félicitations à Pierre-François TISSOT sur sa nomination à la chaire de poésie latine au Collège de France (10 août 1813)... Recommandations du marquis de Malateste au baron Larché, ancien premier président de la Cour royale de Dijon [1815] : « Le roi et la constitution : voilà le cri de ralliement de tous les bons français »… Envoi de deux odes de 3 strophes, en déplorant leur « médiocrité révoltante », pour saluer la naissance d’un héritier légitime du trône [ce sera le duc de BORDEAUX], avec une « 2e version » dans le cas d’une fille, [septembre 1820])… Il promet de transmettre à Jacques DESTAIN, rédacteur en chef de la Gazette de France, tout détail sur la prochaine mort de Louis XVIII (15 septembre 1824)… Appréciation de la notice que Claude-Nicolas AMANTON consacra au marquis de Courtivron, « homme remarquable à tant de titres », et de son éloge de Mme Gardel (15 janvier [1835])… Il promet de continuer sa collaboration à un « consciencieux journal » pour défendre « la cause de l’ordre, de la justice et de la morale » (3 juillet 1835)… Deux longues lettres à son ami Félicité FRANTIN, regrettant qu’il n’ait pas emporté de prix, et recommandant d’entrer dans la polémique contre les détracteurs des monarques : « levez-vous donc, prenez votre fronde, frapez ces Goliaths qui ne sont pas si géans qu’ils le croient […], dispersez cette troupe de philistins et, maître du champ de bataille, élevez un trophée de leurs drapeaux déchirés et de leurs glaives rompus à la mémoire des véritables auteurs de notre illustration et de notre grandeur » (6 août 1840 et 6 janvier 1842)… Il décide, après de « mûres réflexions » à ne pas faire lecture en public de « deux contes politiques, la Ronde constitutionnelle et le Jardinier législateur »… D’autres lettres à François ROGER (sur une lecture d’une de ses œuvres), au baron TROUVÉ (en faveur de Mlle Duchesnois), à un auteur de « charmantes productions » (1852), à la marquise Le Vayer, à la marquise de Roquefeuil (sur la santé de la comtesse de Calan), à M. de LA BOUÏSSE (déclinant d’écrire un article sur lui dans la Gazette de France), au Dr Moreau, etc.
Le Pour et le Contre sur les femmes auteurs, dialogue… (amusant, sur le ridicule d’épouser une femme de lettres) ; Du religionisme moderne (3e article d’une série dans l’Écho, découpé pour l’impression) ; Des majorités politiques (le royaliste commente « le mensonge » des majorités, [après 1823])…

BRIFAUT Charles : voir n° 1004.

Demander plus d'information