Chargement en cours
Ma sélection

Lot 878 - BOURGET Paul (1852-1935) [AF 1894, 33e f]. - MANUSCRIT en partie autographe signé [...]

Estimation : 300 € / 400 €

BOURGET Paul (1852-1935) [AF 1894, 33e f].
MANUSCRIT en partie autographe signé « Paul Bourget », Sur Jean-Jacques Rousseau, [juin 1912] ; 5 pages et demie in-4.

Virulent texte contre Jean-Jacques Rousseau, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance.
[Le texte, de la main d’un secrétaire, présente des ratures et corrections ; la conclusion (une vingtaine de lignes) est entièrement autographe.]
Après avoir vanté le « ferme et sagace discours de M. BARRÈS » [le 11 juin 1912, refusant de voter les crédits pour la célébration nationale du bicentenaire de la naissance de Rousseau], Bourget ironise : « C’est qu’aujourd’hui le portrait mental de Rousseau a été fixé dans ses lignes profondes […]. Ce prétendu prophète de la justice sociale, comme dit M. Viviani, fut un déséquilibré de la plus classique espèce ». Rousseau n’est, à ses yeux, qu’un maniaque paranoïaque, qui relève de la psychiatrie, victime d’un délire de persécution et d’idées délirantes. Il cite plusieurs professeurs spécialistes et s’accorde à dire avec eux que « l’auteur des Confessions fut un malade mental et le fut toute sa vie. C’est un malade mental que les pouvoirs publics proposent d’honorer comme un des prophètes de la révolution »…
On joint 7 L.A.S., 1888-1922, à Félix FÉNÉON, Édouard MONTAGNE, Robert de FLERS (2), etc. : discussions littéraires avec des confrères académiciens, remerciements pour des articles, recommandations, etc.

BOURGET Paul : voir n° 1028.

Demander plus d'information