Chargement en cours
Ma sélection

Lot 874 - BONAPARTE Lucien (1775-1840) frère de Napoléon, ministre et diplomate ; il prépara [...]

Estimation : 1 000 € / 1 200 €

BONAPARTE Lucien (1775-1840) frère de Napoléon, ministre et diplomate ; il prépara avec Suard et Morellet la reconstitution de l’Académie française, dont il fut exclu en 1816 [AF 1803, 32e f].
L.A.S. « LBP », Rome 15 juin 1814, à André campi, à Paris ; 3 pages in-8, adresse.

Lettre à l’homme de confiance des Bonaparte, écrite peu après l’exil de Napoléon à Elbe.
« Maman m’avait déjà parlé des 300,000ff versés pour moi chez Tortonia : ils sont en déduction de ma dette avec ce banquier. Mes affaires s’arrangent fort bien ici : le Pape me comble de bontés précieuses : je vais prendre le titre de prince romain et le nom d’une de mes terres : enfin un plus heureux jour luit pour moi : la main de fer est brisée… Boyer part pour Londres avec ma galerie qui soldera tous mes créanciers : j’espère que l’année prochaine, quand tous mes grands établissements seront libérés, vous reviendrez près de moi »… Il entend que Campi reprenne de suite la gestion des affaires qui restent, et qu’il s’entende avec Chatillon sur les réclamations et la publicité qu’il doit faire contre les calomnies (« le Sénat contre toute loi y a acquiescé »)… Suivent des instructions concernant les papiers du Plessis, de la maison de Marseille et d’Espagne ; ses actions sur les manufactures de cristaux du Mont-Cenis ; ses pensions (« je ne suis plus en état d’en faire »), ses dettes… « Voila mes desirs : tachez, mon cher Campi, de les remplir au mieux : quand je n’aurai plus en France ny dettes, ni biens, je vous appellerai près de moi ; et vous serez content pour moi de ma position »…

Demander plus d'information